La designer allemande Cordula KEHRER restaure des contenants en plastiques mis au rebus. A la fragilité industrielle, à l’uniformité et aux coloris vifs du plastique, elle oppose la douceur et la solidité du tressage manuel de fibres végétales.

Les hybrides obtenus sont étonnants…
Le succès est tel que ses deux mains ne fournissent plus.
Pour répondre à une demande grandissante, elle délocalise sa production aux Philippines et collabore avec une ethnie locale (les Aeta) dans le cadre du Commerce Equitable.



Source : D-Built + CRDL
Photos : Cordula Kehrer
…