Il y a quelques temps déjà, je vous annonçais ici la création, par le CAUE (Conseil, d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) de la Gironde, de la première édition du Label Curiosité.

Ce label a la particularité d’être décerné par un jury composé de non-professionnels, issus d’horizons différents, présidé cette année par l’architecte Félix Mulle.
Pour ce faire, le CAUE avait organisé sur deux jours, les 30 et 31 mai derniers, la visite de six réalisations girondines récentes (entre 2010 et 2014). Puis le dimanche 1er juin, le jury s’est réuni dans les futurs locaux du CAUE pour échanger et délibérer.

Le CAUE m’avait sollicitée pour créer le logo de ce label, et m’avait demandé de faire ici-même un compte-rendu de ces trois journées intenses.
C’est par ici, suivez-moi ;)


TITRE-1Pour cette première édition du label, le CAUE de la Gironde avait choisi le thème de l’habitat intermédiaire.
A-Félix-Mulle On définit ainsi l’habitat quand il n’est ni vraiment un immeuble collectif, ni tout à fait une maison individuelle.
Les logements sont regroupés en maisons de ville, la plupart du temps en bande, ou en petits collectifs de un à trois étages, pas plus.
Chaque logement dispose d’un accès individuel, d’un stationnement automobile et d’un espace extérieur privatif (loggia, balcon, terrasse ou jardin).

Dans cette thématique, le CAUE a choisi de nous faire visiter une sélection de six résidences girondines récentes.


TITRE-2
1. « Les Peyreyres » – Le Taillan-Médoc – Agence Bernard Bühler pour Domofrance
2. « Le Laurey » – La Teste-de-Buch – MCDV architectes pour le Foyer de la Gironde
3. « Woodstreet » – Bordeaux – LAH/AT architectes pour Cogedim
4. « Echop’ » – Bordeaux – Atelier Provisoire pour Aquitanis
5. « Pont-Saint-Martin » – Léognan – Agence Artotec pour Mésolia Habitat
6. « La Montagne » – Saint-Seurin-sur-Isle – Schurdi-Levrault et Poole pour Gironde Habitat

Visites-label
(photo 4 : Jean-Christophe Garcia – photos 1,2,3,5,6 : Lili l’archi)


TITRE-3Malgré toute la préparation et les nombreux repérages du CAUE, nous avons eu parfois quelques surprises…

B-insultes
Mais à part ces cas surprises isolés, l’accueil des habitants a été incroyable. C’est avec plaisir qu’ils nous ont ouvert leur porte, leurs pièces (et même leurs placards !) pour que chacun de nous puisse se faire une idée précise de leur logement et de la façon dont ils se l’approprient.
Un grand merci à eux pour cet accueil qui a grandement participé à l’excellente ambiance de ces journées de visite.


TITRE-4Actifs, retraités, étudiants, issus de milieux très divers, mais réunis autour d’un dénominateur commun : la curiosité.
L’ambiance était détendue, basée sur l’échange de nos impressions après chaque visite.
Et puis il faut bien dire que deux jours dans un mini-bus, ça créé des liens… Car j’avais oublié combien la conduite des Bordelais est… disons… sportive.

C-minibus
De retour sur la terre ferme, c’était intéressant d’entendre les remarques des jurés pendant les visites. Ca permet de remettre un peu en question les vieux automatismes…

E-et-pourquoi-noir

TITRE-5 Elles ont été beaucoup plus longues que prévues !
07bis-délibérations
Les discussions étaient animés, soulevant plusieurs problématiques bien plus vastes que la simple attribution du label :
« Est-ce un choix pour ces habitants de vivre ici ? »
« Quand un logement est attribué, a-t-on le droit de le refuser ou pas ? »
« Quelles sont les attentes du bailleur ? D’où vient la demande de ce type de logement ? »
« Quelle est la place pour la convivialité, la rencontre ? »
« Comment vivre collectivement tout en étant chacun chez soi ? »

FMV
Le président du jury, l’architecte Félix Mulle, a su synthétiser les différentes remarques des jurés pour déterminer huit critères d’évaluation des opérations visitées.
Les délibérations ayant lieu dans les futurs locaux du CAUE (un ancien garage automobile à réhabiliter), il s’est armé de son plus beau Posca pour écrire… à même le mur.
08-félix-mulle
Huit critères ont donc été retenus, sur la base desquels une « note » a été attribuée pour chaque projet, avec un système de « plus » et de « moins » :
1. Arbitrages de l’architecte
2. Esthétique, matériau, volume et intégration,
3. Fluidité des agencements intérieurs,
4. Rangements intérieurs et extérieurs,
5. Qualité des espaces extérieurs (paliers, entrées, jardins…) et lien entre extérieur et intérieur,
6. Abords, circulations et espaces communs,
7. Lumière,
8. Qualité du logement en lui-même, ambiance et ressenti.


TITRE-6Logements Petit Cardinal, quartier de La Benauge, Bordeaux(Photo © J-C Garcia – Logo du label : Lili l’archi)


C’est le projet de la résidence « Echop’ » à Bordeaux par Atelier Provisoire qui a remporté la majorité des voies du jury !
Rendez-vous ici même dès demain matin pour un article détaillé sur ce beau projet, dans lequel je reviendrai également sur les avis des jurés concernant cette opération.

Alors à demain !



PS : Mélie et Fabienne faisaient partie du jury et elles ont pris plein de photos. Allez faire un tour sur leur blog, elles en ont fait un chouette compte-rendu  :)