Voici le second et avant-dernier volet (le premier est ici) de mon partenariat avec la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, à l’occasion de la sortie de « Revoir Paris » aux éditions Casterman, la dernière bande-dessinée de François Schuiten et Benoît Peeters.

En parallèle de cet ouvrage, une exposition, baptisée également « Revoir Paris », est en train d’être mise en place à la Cité de l’Architecture pour une ouverture au public le 20 novembre prochain.

En exclusivité, j’ai eu la chance de me faufiler durant le montage de cette exposition pour vous montrer ici quelques photos en avant-première.
Je me suis donc faite toute petite : des dizaines de personnes y travaillent dans la pénombre, 50 lux maximum, pour protéger les précieux dessins originaux de François Schuiten.

1-revoir-paris
« Nous avons eu la chance de pouvoir dialoguer de façon libre et créative avec la Cité.
D’un côté, cette exposition présentera nos propres visions de Paris, dans cet album ou à travers un ensemble d’illustrations réalisées par François par le passé. De l’autre seront dévoilés des documents historiques remarquables allant de la période haussmanienne jusqu’aux prospectives du Grand Paris, qui montrent à la fois l’Histoire du réel et du possible.
Notre projet est donc double : une fiction pure en bande dessinée, et une réflexion sur le Paris d’hier, d’aujourd’hui et de demain. »
Benoît Peeters

2-revoir-paris
« Les équipes de l’Institut Passion for Innovation de Dassault Systèmes avaient déjà fait un grand travail sur l’histoire de Paris, en reconstituant en numérique les principaux sites de la capitale.
Je leur ai proposé de projeter ces visions dans l’avenir, que ce soient celles de Notre-Dame, de la tour Eiffel ou de La Défense.
L’exposition proposera ainsi un immense écran circulaire (que l’on aperçoit au fond de la salle sur les photos), qui permettra d’aller sur la « planète » Paris, qui inclut l’ensemble du plan de la ville. On pourra plonger sur cette sphère, avec laquelle l’expression « ville-monde » prendra tout son sens ! »
François Schuiten

3-revoir-paris
La Galerie Basse des expositions temporaires, située au sous-sol de la Cité, se prête particulièrement bien à cette exposition. Ses immenses voutes de pierre, comme tout droit sorties d’un dessin de François Schuiten, sont ponctuées de voiles peints d’un ciel éthéré, création originale pour l’exposition.

4-revoir-paris
Calage des panneaux, des cartouches, protection des dessins par des papiers kraft, mise en place des documents d’époque sous vitrine (ici, une illustration d’Albert Robida)…
(J’avoue : ce panneau « The view from above » aver l’escabeau oublié là m’a fait sourire…)

5-revoir-paris6-originaux-schuitenExtraits de dessins originaux de François Schuiten.

« Paris est tellement iconique qu’elle en devient tétanisante ! Or j’ai une fascination pour tous ceux qui osent rêver avec légèreté au futur. Ils peuvent parfois se tromper. Mais j’aiment qu’ils puissent imaginer leur ville avec audace, avec amour, avec tendresse, avec folie. Cela montre une capacité à considérer que la ville nous appartient, et que c’est à nous de le faire. Les dessins de Robida, dans le fond, sont une immense déclaration d’amour à Paris. »
François Schuiten

7-revoir-paris
lili-voleuse

Exposition « Revoir Paris »
du 20 novembre 2014 au 9 mars 2015
Cité de l’Architecture et du Patrimoine
1, place du Trocadéro – 75016 Paris