Oki Sato est né à Toronto en 1977.
En 2002, tout juste diplômé en Architecture à l’université de Waseda à Tokyo, il fonde son agence baptisée Nendo.

Sa philosophie ?
« Giving people a small « ! » moment. There are so many small « ! » moments hidden in our everyday. (…) We’d like the people who’ve encountered nendo’s designs to feel these small « ! » moments intuitively. »
« Donner aux gens un petit moment « ! ». Il y a tellement de petits moments « ! » cachés dans notre quotidien. (…) Nous aimerions que les gens en présence d’objets conçus par Nendo ressentent intuitivement ces petits moments « ! ». »

Touche-à-tout virtuose, Oki Sato passe sans complexes de l’architecture au graphisme et de la scénographie au design. 

En 2010, dans le cadre du London Design Festival, il conçoit une série d’objets usuels pour la galerie londonienne Saatchi, intitulée « Think black lines ».

« Slight black lines like the traces of sketches drawn in the air made transparent surfaces and volumes appear, which we assigned practical functions. The outlines (…) are condensed expressions of meaning, similar to Japanese calligraphy. The designs gently break the relationship of before and behind, and traverse at times the space between two and three dimensions. Multi-faceted and constantly morphing, they move alternately between the becoming and collapse of form. »

« Des petites lignes noires, comme des traces de croquis dessinées dans l’air, forment des surfaces transparentes et font apparaitre des volumes auxquels nous avons attribué des fonctions pratiques. Ces contours (…) sont l’expression condensée du sens, semblable à de la calligraphie japonaise. Ces dessins rompent délicatement la relation entre devant et derrière, et parcourent parfois l’espace entre deux et trois dimensions. Multi-facettes et en constante métamorphose, ils oscillent alternativement entre le devenir et la disparition de la forme. »






La revue Wallpaper* a classé Oki Sato parmi ses cinq « Designers of the year 2012″.

Source : Nendo
Photos : Masayuki Hayashi
Portrait Oki Sato : Egodesign.ca