Noël-2017-lili-bois

01. Magnum Côtes du Roussillon – Domaine de l’Architecte / 02. Cafetière 3 tasses Chemex / 03. Torchon imprimé artisanalement, motif Couvent de la Tourette de Le Corbusier / 04. Livre « Studio KO », architectes du Musée Yves Saint-Laurent à Marrakech / 05. Sirène en bois par l’architecte danois Hans Bolling


Noël-2017-lili-noir-et-blanc

06. Affiche « Alphabet Architectural » / 07. Mug « To BIM or not to BIM » / 08. Collier en béton et laiton / 09. Carnet Terrazzo – Woouf / 10. Carnet « Form follows deadline » (ah ah !) – Juniqe / 11. Livre sur Lucien Hervé, photographe d’architectures – éditions Actes Sud / 12. Boîte de mouchoirs – Umbra / 13. Crayons « De l’esquisse au chantier » – Cinqpoints / 14. Livre « L’ornement est un crime » – éditions Phaidon / 15. Ré-édition de mobilier signé Mallet-Stevens – Habitat


Noël-2017-lili-couleurs

16. Carnet de dessin – Atelier Doré / 17. Câble USB – Native Union / 18. Crayons dé-motivants – Les Raffineurs / 19. Lunettes protectrices contre la lumière bleue des écrans – Edie & Watson / 20. Set pour tablette – Hay / 21. Carnet à base de bleus de travail recyclés – La Petite Papeterie Française / 22. Roman graphique « L’aimant », dont l’histoire se déroule dans les Thermes de Vals, conçues par l’architecte Peter Zumthor – éditions Sarbacane / 23. Lampe « Bahaus » – Papier Tigre / 24. Porte-photos « Tiny Houses » – Cinqpoints x Papier Tigre/ 25. Coussin « Lecorb » par Sabrina Ziegenhorn – Juniqe / 26. Mini maquette à monter soi-même du Centre Pompidou / 27. Set de tampons « Toits de Paris » – Le Tampographe Sardon ♥



Vous me direz en commentaire si vous avez mis certaines de ces idées dans votre hotte ? Et si ça a plu ?
D’ici là, je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année : prenez soin de ceux qui vous sont chers, gâtez-vous et mangez tous les chocolats que vous voudrez. C’est Noël !
Je vous embrasse bien fort,
A très vite ♥♥♥


PS : Ah, j’allais oublier : en couverture, motif de papier cadeau des années 1950.
(Bon sang mais pourquoi n’en trouve-t-on plus des si jolis ?)